FOMU FR

Masculinities: Liberation through Photography

Exposition
22.10.2021 - 13.03.2022
Bientôt

Liberation through Photography

MASCUL1
Untitled, c. 1985 © Rotimi Fani-Kayode / Courtesy of Autograph, London
7 SUNI1
Untitled 22 from the series Christopher Street, 1976 Courtesy the artist and Hales Gallery. © Sunil Gupta. All Rights Reserved, DACS 2019
10 Catherine Opie Rusty 20081 kopiëren
Catherine Opie Rusty, 2008 © Catherine Opie, Courtesy Regen Projects, Los Angeles and Thomas Dane Gallery, London
8 ADI 1
Adi Nes, Untitled, from the series Soldiers, 1999 © Adi Nes, Courtesy Adi Nes & Praz-Delavallade Paris, Los Angeles
2 PETER1
David Brintzenhofe Applying Makeup (II), 1982 © 1987 The Peter Hujar Archive LLC; Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York and Fraenkel Gallery, San Francisco
1 Catherine Opie Bo from Being and Having 1991
Bo from “Being and Having”, 1991 Collection of Gregory R. Miller and Michael Wiener © Catherine Opie, Courtesy Regen Projects, Los Angeles; Thomas Dane Gallery, London; and Solomon R. Guggenheim Museum, New York

Masculinities: Liberation through Photography est un ambitieux projet d’exposition de groupe sur la masculinité. A travers des films et photos des années 1960 à nos jours, l’exposition passe en revue les formes que prend la masculinité.

Elle présente le travail d’une bonne cinquantaine d’artistes, photographes et cinéastes du monde entier comme Richard Avedon, Rineke Dijkstra, Peter Hujar, Isaac Julien, Rotimi Fani-Kayode, Robert Mapplethorpe, Catherine Opie et Wolfgang Tillmans.

Masculinities remet en question les attentes sociétales et les normes qui régissent les genres. L’exposition rejette le concept de l’homme idéal et plaide pour un spectre plus large des formes de virilité. Justement à l’époque où des termes comme ‘toxique’ et ‘vulnérable’ sont de plus en plus associés à la masculinité dans les médias. Il y est donc question d’identité queer, de pouvoir et de patriarcat, de stéréotypes hypermasculins, du corps noir, de la paternité, du regard féminin sur les hommes…

L’exposition a été montée au Barbican à Londres, commissaire Alona Pardo.

Achetez votre billet